|

Service de la Formation

COLLABORATEURS

Nouzha BENSALAH : développement et gestion des métiers de la culture, formation des cadres, organisation des Rencontres culture et séminaires
02/413 23 41 - nouzha.bensalah(at)cfwb.be

Marie-Caroline FLORANI : développement et gestion des métiers de la culture, formation des cadres
02 / 413 27 70 - marie-caroline.florani@cfwb.be

Françoise CREMER : développement et gestion des métiers de la culture, formation des cadres, validation, valorisation & reconnaissance des formations
02/413 24 75 - francoise.cremer(at)cfwb.be

Sabine LOSSON : formation des cadres
02 / 413 34 40 - sabine.losson(at)cfwb.be

Patricia VAN SCHEL: formation des cadres
02/413 25 41 - patricia.vanschel(at)cfwb.be


 

 

Célébration des 20 ans du BAGIC

Depuis 1993 et tous secteurs confondus, 342 personnes ont obtenu le Brevet d’Aptitude à la Coordination de Projets d’Organismes culturels et socioculturels, au sein de quatre organismes de formation : le CESEP et le CIEP qui proposent une formation axée de façon généraliste sur l’éducation permanente, le CBAI spécialisé dans l’interculturalité et l’ICJ dans le secteur jeunesse.

Le temps était venu de mettre en lumière à la fois le travail accompli par les organismes chargés de cette formation et les efforts réalisés par chacune des personnes qui a contribué, non seulement à la modification du terrain d’action dans lequel elle était ancrée, mais aussi à l’évolution des différents métiers du champ socioculturel.

Voilà pourquoi le Service général de l’Education permanente et de la Jeunesse a organisé une matinée d’échanges qui a rassemblé l’ensemble de ceux qui ont fait la réussite du BAGIC depuis près de 20 ans.
 
Divers témoignages ont été proposés comme autant d’éclairages sur les parcours accomplis au fil des sessions par les « bagiciens ». Ils ont permis de découvrir la richesse des apprentissages résultant du cheminement formatif, mais aussi la diversité des orientations professionnelles et personnelles prises parfois de manière surprenante lors de l’après-formation. Des questionnements ont émergé et des défis sont encore à relever : quelle reconnaissance, quelle validation professionnelle ?

Ainsi, cette  rencontre était  proposée  non seulement comme un bilan après 20 ans de « formations continues », mais aussi comme le point de départ d’une démarche prospective visant à mieux valoriser le BAGIC.